Moi, enrhubée…
Moi, enrhubée…

Le froid s’installe doucement et qui dit automne dit rhume, forcément ! Oui, je sais, c’est particulièrement embêtant et on s’en serait bien passé…

Bous en abez barre de barler comme ça ? De renifler toutes les cinq minutes ? De ne plus pouvoir respirer ?

Vite, j’arrive à votre rescousse avec des solutions 100 % naturelles pour que votre rhume ne soit plus qu’un mauvais souvenir !

Le rhume : on engage le combat chez soi !

 

 Epidémies saisonnières
Epidémies saisonnières

Aux petits maux les grands remèdes… Bon, ce n’est pas tout à fait la bonne expression mais vous avez compris ce que je voulais dire !

Pour chasser l’ennemi qui est le rhume, une huile essentielle est particulièrement efficace : l’huile essentielle de niaouli. C’est un anti-infectieux ORL et respiratoire très puissant : elle vous aidera à faire face aux rhumes les plus tenaces. Mesdames, sachez qu’elle est aussi parfaite pour soulager les maux typiquement féminins (aménorrhées, pré-ménopause, etc.).

Comment utiliser l’huile essentielle de niaouli ? En inhalation, pardi !Testez donc mon remède naturel  contre le rhume : dans un grand bol d’eau chaude, versez deux gouttes d’huile essentielle de niaouli, deux gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié et une goutte d’huile essentielle de thym linalol. Couvrez votre tête et respirez longuement au-dessus du récipient pour vous requinquer !

Les nez les plus bouchés trouveront également leur bonheur avec ce remède de lavage nasal. Il vous suffit de mélanger cinq gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse dans un ¼ de verre d’eau tiède, puis d’introduire cette solution dans chaque narine grâce à un compte-gouttes (en veillant à bien pencher votre tête !). Inspirez fortement à trois reprises et mouchez-vous.

Ça va mieux, non ? Vous barlerez un beu moins comme ça, maintenant !

Les solutions naturelles à emporter partout

Immunité
Immunité

Évidemment, vous ne vous voyez pas mettre votre tête au-dessus d’un bol d’eau chaude en plein travail et devant tous vos collègues, je m’en doute bien… Question praticité, on a vu mieux. Alors voici quelques conseils pour les enrhubées qui sont quand même obligées de sortir de chez elles !

Une astuce toute simple qui vous sauvera dans les périodes de « Alerte, je ne peux plus respirer par le nez ! » : versez dans un petit flacon 5 ml d’huile essentielle de ravintsara et 5 ml d’huile essentielle d’eucalyptus radié , puis mettez deux gouttes de votre mélange sur un petit mouchoir. Vous pourrez le renifler quand le besoin s’en fera sentir… (enfin, pas vraiment « sentir » puisque votre nez est bouché… Bref, vous m’avez comprise). L’huile essentielle d’eucalyptus radié n’a pas son pareil pour décongestionner les voies respiratoires !

Ma recette de baume vaporhume pourra également vous soulager en cas de sortie inopinée, il suffira juste de glisser le pot dans votre sac ! Comment on fait ? C’est très simple : faites fondre au bain-marie deux cuillères à soupe de beurre de karité et, une fois refroidi, ajoutez 45 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié (eh oui, encore lui !) et 40 gouttes d’huile essentielle de sapin de Sibérie. Transvasez votre préparation dans un pot et mettez-le au réfrigérateur. Massez ce baume sur votre thorax, à la base du nez ou sur la gorge !

Je vous conseille aussi vivement le spray essentiel respiratoire, qui vous permettra non seulement de vous soulager, mais en plus de purifier l’air ambiant (de votre bureau, par exemple !).

Avec tout ce que je viens de vous donner, vous pouvez dire au revoir aux narines bouchées et autres reniflements intempestifs… Aaaaaaaaaaah, ça fait du bien de ne plus parler par le nez, non ? Bien sûr, vous trouverez tout sur le site de LCA-aroma !

 

 

Précautions d’emploi des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont des produits très concentrés en principes actifs. Cela explique à la fois leur efficacité à faible dose et leur dangerosité potentielle. C’est pourquoi il faut toujours les utiliser avec parcimonie et en respectant les précautions d’emploi.