C’est la 37e fois que vous éternuez en l’espace d’une demi-heure et tout le monde vous surnomme « Atchoum » ? Vous passez votre temps la tête dans votre mouchoir ? Votre nez est bouché et vous ne pouvez pas respirer ? Vos yeux grattent si forts que vous pleurez presque autant que devant la fin de Titanic ? Cette (très) longue liste de symptômes ne signifie qu’une chose : les allergies sont bien de retour. Désolée de vous annoncer cette tragique nouvelle.

Et il faut dire que ces merveilleuses allergies ne nous avaient pas vraiment manqué… C’est bien pourquoi je vous ai concocté une petite sélection d’huiles essentielles et de recettes naturelles pour soulager les symptômes de l’allergie. Fini les reniflements énervants ! Cette fois, vous sortirez votre mouchoir blanc en guise d’au-revoir !

Prévenir naturellement les allergies

Déjà, petit rappel : qu’est-ce qu’une allergie ? Car oui, ce n’est pas parce qu’on renifle une fois qu’on est allergique à quelque chose… Vous vous en doutez bien !
Une allergie est une réaction anormale de l’organisme au contact d’une substance qu’il ne tolère pas (ou plus). Cette réaction peut-être cutanée, respiratoire, alimentaire… Bref, elle se manifeste de différentes façons et met en jeu notre système immunitaire.

Et pourquoi se manifeste-elle, me demanderez-vous ? Et bien en fait, il y a six causes principales d’allergies : l’habitat, la théorie hygiéniste, l’environnement, l’alimentation, les animaux de compagnie et l’hérédité.

huile essentielle tea tree
La fidèle huile essentielle de tea tree vous aide à avoir une santé intestinale de fer !

C’est bien beau de savoir tout ça, mais concrètement, comment prévenir les allergies et les traiter efficacement ?

Veillez à avoir une bonne santé intestinale : pour cela, ingérez trois gouttes d’huile essentielle de tea tree trois fois par jour dans une cuillère d’huile végétale et pendant les repas ; ceci pendant six jours. C’est un antibactérien et un antiviral puissant ! Utilisez cette huile essentielle dans une cuillère à café d’huile d’onagre, réputée pour restaurer et renforcer la muqueuse intestinale. Elle équilibre également l’organisme et lui permet de résister plus efficacement au stress.

Équilibrez votre système nerveux

Drainez votre sphère hépatique (le foie notamment) des toxines potentiellement accumulées. Et oui, c’est de saison et le grand ménage de printemps continue … Après s’être occupé(e) de la bonne santé intestinale, on chouchoute son foie. Il travaille dur, il faut dire! C’est lui qui draine les toxines et garde le sang propre et sain. Demandez par exemple à votre pharmacien une cure phyto à base de radis noir. Croyez-moi en l’avalant vite, ça passe.

Les recettes et huiles essentielles qui soulagent les allergies

Si vous êtes déjà atteint par ces maudites allergies, on lance donc un combat anti-symptômes ! Prenez vos armes (donc vos huiles essentielles, évidemment), la guerre est déclarée : le printemps ne nous achèvera pas !

• Dès les premiers signes d’allergie

huile essentielle camomille allemande
Gorge qui gratte ? Faites confiance à l’huile essentielle de camomille allemande pour vous soulager !

Ce que j’entends par là, ce sont les petits chatouillis dans la gorge dès l’arrivée du printemps. Mais si, vous savez, cette petite sensation sournoise qui se niche au fond de votre gorge et que vous n’arrivez pas à soulager… Vous avez envie de vous gratter mais c’est plutôt difficile, on est bien d’accord.

Mais c’est sans compter sur l’huile essentielle de camomille allemande !

On la prend par voie et pas plus de 6 gouttes par jour (soit 3 fois 2 gouttes) et pas au-delà de 6 jours dans une cuillère à café d’huile végétale neutre (olive, tournesol, etc.)
Revenons à nos moutons : cette huile essentielle est un antihistaminique puissant et aussi un anti-inflammatoire redoutable contre les démangeaisons cutanées (urticaire, etc.).

Mélangez donc 100 gouttes d’huile essentielle de camomille allemande et 80 gouttes d’huile essentielle de katafray dans 30 ml d’huile végétale de calendula. Appliquez sur les zones concernées ! Et revivez.

• Nez qui coule et rhinite à répétition

Aaaaaah, les joies de renifler toutes les cinq minutes, d’avoir du mal à respirer, de devoir se moucher constamment… Les allergies riment avec nez qui coule et c’est particulièrement agaçant ! Mais vous vous doutez bien que je ne vais pas vous laisser comme ça, non ?

Mon remède miracle : l’huile essentielle d’hélichryse à capitules nus. En plus d’agir sur la fatigue nerveuses et les infections respiratoires (de type rhume, bronchite, rhinite, rhinopharyngite, asthme…), elle est anti-infectieuse, antibactérienne et antivirale. Bref, tant de bonnes choses dans un si petit flacon !

Comment l’utiliser ? Prenez-en trois gouttes deux fois par jour dans une cuillère à café d’huile végétale neutre comme l’huile de noisette ou d’amande douce. Attention à ne pas en prendre au-delà de six jours !

• Vaincre le stress pour soulager les allergies

spray anti stress
Le spray anti-stress va vous détendre… Et qui dit moins de stress, dit moins d’allergies !

Eh oui, vous saviez que le stress était un vecteur de réactions allergiques ? En effet, le stress provoque des changements « chimiques » dans notre corps, changements qui agissent sur notre système immunitaire et le rendent plus sensible aux allergènes. Alors quand vous le pouvez : déstressez, votre corps et votre esprit vous diront merci !

Je vous donne un petit coup de pouce : dénichez le spray anti-stress et vaporisez-en dans chaque coin de la pièce. Vous pouvez même l’emporter partout avec vous, que ce soit au bureau, dans la voiture, sur votre table de nuit… Et même en asperger un peu sur un mouchoir en papier.

Et ça tombe bien, sur LCA-aroma, toute une catégorie d’huiles essentielles est dédiée aux allergies ! De quoi affronter les bobos du printemps en toute légèreté, c’est moi qui vous le dis !

Précautions d’emploi des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont des produits très concentrés en principes actifs. Cela explique à la fois leur efficacité à faible dose et leur dangerosité potentielle. C’est pourquoi il faut toujours les utiliser avec parcimonie et en respectant les précautions d’emploi.